Noémie Rosette-Pein

Les explorations de Céleste en classe

Beaucoup ont déjà lancé les écoutes en classe, mais je dois vous avouer qu’à mon sens, cela est encore un peu tôt. Tout simplement, parce qu’il y a encore la rentrée à digérer pour la plupart de vos élèves, et que « Les explorations de Céleste » peuvent être un support à distiller durant toute l’année, prenez donc le temps de mettre en place de vraies séances d’écoute. Ne pas les voir comme « récréations calmantes » mais plutôt comme des alternatives voire des solutions de détente sur une période, au moment où l’ensemble de la classe paraît moins réceptif, déconcentré, fatigué, excité. (excusez d’avance si vous voyez des fautes, chers enseignants! ouah la pression! 🙂 )

Moments les plus propices à l’écoute

À l’approche des vacances, sur une période de 10 à 7 jours pour une même exploration (vous avez l’année entière pour les autres; n’oubliez pas qu’ils n’intègrent pas tout à la première immersion, ni tous de la même façon). Exemple d’organisation: le jeudi de la semaine 01, le mardi et le vendredi de la semaine 02.

Préférez la dernière heure du matin. Après le repas du midi, la digestion demande bien assez d’énergie à notre corps pour que nous soyons réceptifs à ce que raconte Céleste. Car là encore, le but est de se reposer certes, mais d’en tirer quelques petits enseignements. Je déconseille l’écoute d’après-repas ou en fin de journée. Là où les enfants ont plus le besoin de décharger leur journée.

Par quoi commencer?

Il n’y a pas d’ordre pour écouter Les explorations de Céleste pour les les classes de CE1, CE2, CM1 ET CM2. Pour tous les CP, je conseille de commencer par L’enseignement de Mimi – exploration est plus courte que les autres, l’univers et le sujet sont plus faciles pour une première approche et découvrir Céleste.

Retenez que dans chaque exploration, il y a une notion à aborder – La Joie, La Patience, La bienveillance, La Paix Intérieure, La Curiosité. C’est à vous de ressentir ce dont ils ont besoin. Pour certaines classes, il sera utile de les préparer en amont avec des images, des documentaires, des sources dans lesquelles ils pourront puiser lors de l’écoute (soit quelques jours avant). Je m’explique: j’ai eu une classe en milieu rural, qui lors de l’écoute de Nova et Orio n’ont absolument pas pû se projeter dans la jungle. La forêt tropicale pour eux, était un milieu absolument inconnu et peu avaient des références. Il a fallu décaler la deuxième séance, pour que l’enseignante leur montre des animaux, de la végétation, des couleurs de ce milieu pour réussir l’immersion lors de la deuxième écoute – tous n’ont pas accès aux livres, n’ont pas les mêmes influences ou ressources culturelles… à prendre en compte donc.

Villia et le Linarôm est une exception et je rédigerai un autre article dans l’année pour l’aborder en classe – davantage pour les CM1 ET CM2.

Le Souffle précieux des étoiles et La danse du vent du soir qui sont exclusivement les contes du soir, à écouter avant de dormir – EN FAMILLE. Si vous sentez que certains élèves en ont besoin, vous pouvez toujours le suggérer aux parents.

Mise en place de la première séance

*** JE VOUS CONSEILLE D’ÉCOUTER L’EXPLORATION CHOISIE, CHEZ VOUS, LA VEILLE, SANS VOS ÉLÈVES. Cela vous servira à les inviter au voyage, avant qu’il ne commence.***

Pour un potentiel optimal de détente, d’écoute et de concentration, l’étape la plus importante est celle de la mise en condition. Il vous faudra donc préparer votre classe à l’écoute.

Voici mes recommandations:
1. Parlez plus calmement. Dites leur qu’ils vont devoir se concentrer sur la musique, les bruitages, ce que raconte Céleste, vous pouvez très bien leur dire d’ailleurs que Céleste est la voix qui va les guider tout au long de l’écoute…

2. Baisser les stores – ou tirez les rideaux pour créer une « atmosphère de détente », qui change de « l’atmosphère de classe ». Créer « un moment » qu’ils distingueront durant toute l’année de celui « de la classe ». Lumière éteinte ou abaissée de préférence.

3. Qu’ils choisissent une position dans laquelle ils soient confortables. La position idéale étant allongée – complètement allongée – sur le dos, les bras le long du corps. Évitez les « cassures » de dos, de nuque. Pourquoi? Pour qu’ils puissent intégrer et recevoir les bénéfices des respirations guidées par Céleste, et donc de détente du corps, avant l’immersion dans l’histoire. Je sais que dans les classes flexibles, on invite les élèves à faire un peu ce qui leur semble bon, mais je mets une option sur le choix de la position. Ils peuvent toutefois rester à leur place (car tous ne sont pas logés à la même enseigne en terme de place), et écouter sur leur chaises, assis, le haut du corps allongé sur la table. À ce moment là, vider la surface de leur table (ranger les trousses, les cahiers, etc…) afin qu’ils puissent poser leur tête et leur bras. Je suggère souvent de prendre un manteau pour faire oreiller.

4. Évitez les « têtes contre têtes » s’ils sont allongés. Séparez ceux qui pourraient discuter pendant l’écoute, ou s’encourager l’un et l’autre à mettre le bazar – avec un haut potentiel de distraction (mais si!! vous connaissez ce potentiel! vous voyez c’que j’veux dire?!).

5. Attendez le silence, le calme total.  
Appuyez sur Play. Et Profitez du calme! (youhou!!) 🙂
Certains enfants, à la première écoute, n’arrivent pas à s’immerger, ils auront les yeux grands ouverts tout le long de l’histoire, ça n’est pas grave. Ils le feront à la deuxième. C’est normal, ça arrive, certains d’entre eux ne connaissent pas encore le sentiment de détente, de lâcher prise, de sécurité, de laisser aller… d’autres ont besoin de plusieurs écoutes pour s’adapter à ce genre de pratique. D’où l’importance de répéter l’écoute de la même exploration, afin que ces élèves en retirent eux aussi un bénéfice. Les inviter la séance suivante, à essayer de fermer les yeux, et s’ils n’y parviennent pas, par respect pour les copains, à rester discrets.**

6. À la fin de l’écoute, laissez les se réveiller tranquillement, invitez-les à bailler, s’étirer… avec une voix calme. Pour les élèves qui se seront endormis, réveillez les délicatement.
Cela prouve qu’ils avaient besoin de repos, et que le conte les a détendu.
Remonter les stores, et dans le calme prenez leurs impressions, à chacun. 
Essayez d’inclure dans le recueil de leurs impressions, une petite discussion sur la notion (La Patience, La Paix Interieure, etc…). **Cette discussion donnera envie à ceux qui n’ont pas sû profiter de l’exérience, de tenter une immersion lors de la deuxième écoute.

Et voilà! Vous êtes parés! Envoyez-moi vos témoignages sur insta (story, messages ou posts) Cela encourage d’autres enseignants à tester le projet et surtout, cela permet à d’autres enfants d’y avoir accès.

Réitérez cette mise en place pour les séances suivantes.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser sous le post insta associé à cet article: